Mode de financement, 13 solutions pour votre entreprise

Mode de financement Expert-comptable aix en provence

Partager ce post

La recherche d’un mode de financement est primordial pour le développement de votre activité. Qu’il s’agisse de…

La création d’ entreprise : location, achat de locaux, réalisation de tests, de prototypes, ou encore pour la création de la structure.

Pour son développement : achat de nouvelle machine de production, création d’une filiale, innovation, financer un projet… 

Vous l’aurez compris, connaître les différents modes de financement est crucial pour le développement de votre activité. Aujourd’hui, plusieurs sources de financement existent et nous allons voir lesquelles.

Sommaire

Le financement par fonds propres

Capital social

Ici, les actionnaires ou associés investissent dans l’entreprise en échange de parts. En fonction de la hauteur des parts acquises, ils ont la possibilité de participer aux décisions et de recevoir une partie des bénéfices. 

Aussi, il est possible de procéder à l’augmentation des fonds propres, en demandant davantage d’argent aux associés qui verront leur capital augmenter. Attention, ce processus nécessite :

  • L’organisation d’une assemblée générale extraordinaire ainsi
  • Une modification des statuts de l’entreprise

Les comptes courants d’associés

Financement par quasi fonds propres, les associés sont les seuls à pouvoir être titulaire de ce compte, d’où le nom « compte courant d’associé ». Ils peuvent y injecter des sommes d’argent mises à disposition pour l’entreprise. La disponibilité de ces sommes est temporaire. Elles doivent donc être retirées à moyen terme. 

Si votre entreprise entre en difficulté, les associés qui alimentent le compte prendront le statut de créancier chirographaire. Plus précisément, ils ne bénéficieront plus d’aucune garantie de paiement.

Les subventions d’investissement

Les subventions sont des sommes versées de façon définitive par les collectivités territoriales. Ces subventions sont spécifiquement dédiées au financement de l’entreprise et sont inscrites en capitaux propres au passif du bilan. 

Les sommes versées ne sont pas remboursables à condition de respecter certaines conditions imposées par les collectivités. Par exemple : embaucher un nombre de personnes définies sur un délai donné.

Les prêts professionnels

Aujourd’hui, il existe un certain nombre de prêts bancaires que vous pouvez obtenir auprès des banques ou des courtiers.

Le crédit-bail

Le crédit-bail est très utile lorsque vous avez besoin d’utiliser un bien mobilier mais que vous n’avez pas la possibilité de l’acheter. Ici, il s’agit de louer le matériel dont vous avez besoin, mais aussi de pouvoir l’acquérir au terme de la location. 

Mais ce n’est pas tout, le crédit-bail concerne également la location de bien immobilier, très utile lorsque vous souhaitez louer un fond de commerce ou des locaux pour votre entreprise.

 

L’affacturage

Cette solution permet à votre entreprise de céder l’ensemble ou une partie de vos factures à une banque ou à un organisme spécialisé. Lorsque vous manquez de trésorerie, cette solution représente une opportunité de redresser votre entreprise.

Le crédit bancaire

Connu de tous, l’emprunt bancaire pour les entreprises peut prendre deux formes : 

  • Prêt amortissable : vous remboursez vos mensualités chaque mois, qui comprend une partie du capital emprunté et les intérêts sous-jacents 
  • Le prêt non amortissable : chaque mois, vous remboursez les intérêts liés à l’emprunt néanmoins, la totalité du capital emprunté devra être remboursée à l’échéance du prêt.
 

L’escompte

Prêt à court terme, l’escompte vous permet d’obtenir de la trésorerie, notamment via les créances clients. Il existe deux types d’escomptes : 

  • De règlement : réduction du prix d’une facture grâce au paiement comptant 
  • Bancaire : permettant de céder un titre de commerce contre une avance
 

Le découvert

En tant que chef d’entreprise, vous pouvez être confronté à des besoins urgents de fonds sans nécessairement vouloir réaliser un emprunt. Ici, il s’agit de demander à votre banque d’augmenter votre plafond de découvert de façon temporaire afin de retrouver de la trésorerie.

 

Les financements non-bancaires

Aujourd’hui, il est possible de développer votre entreprise sans avoir à s’engager auprès d’un organisme bancaire.

Crowdfunding

L’ère du digital a fait naître un nouveau mode de financement très intéressant. Le Crowdfunding, ou financement participatif, consiste à collecter des fonds de plusieurs financeurs et ce, via une plateforme internet. Ces investissements sont traçables et sont réalisés… 

  • Soit pour aider les projets d’entreprises qui ont du sens, 
  • Soit pour en retirer des bénéfices, 

Si cette méthode est intéressante, c’est parce qu’elle vous permet de créer une communauté autour de votre entreprise et de tester votre projet auprès de cette dernière.

 

Capital-risque

Mode de financement particulièrement intéressant pour les projets à haut potentiel… Le capital-risque consiste à faire entrer des investisseurs dans le capital de votre entreprise. Ces derniers apportent des fonds, en échange de quoi, vous leur cédez des titres de votre entreprise (mais aussi les pouvoirs qui leur sont liés).

Les business angels

Les business angels sont quelque peu semblables au crowdfunding. Des investisseurs financent votre entreprise en échange de leur participation aux décisions et de bénéfices. À la différence du financement participatif, les business angels sont des personnes physiques que l’on rencontre et qui peuvent vous apporter bon nombre de conseils, de contacts, etc.

 

Les financement publics

En France, il existe un certain nombre d’organismes conçus pour soutenir la croissance des entreprises.

Caisse des dépôts

La caisse des dépôts est un organisme de financement public bancaire qui propose trois offres : 

  • Fonds d’établissements publics (pour financer la croissance et l’innovation des PME) 
  • Offres filiales (financement d’entreprise, projet d’innovation, etc) 
  • Offre établissements publics (prêt d’honneur et crédit bancaire pour les entrepreneurs)
 

La Banque Européenne d’Investissement

La BEI propose des solutions de financement pour les entreprises de toute taille. Leur financement passent par des prêts intermédiés (c’est-à-dire qu’un autre intermédiaire financier contracte un emprunt auprès de la BEI qui prête ensuite l’argent à une entreprise).

 

BPI France

Enfin, la BPI, la banque publique d’investissement propose plusieurs solutions de financement d’entreprise, prêts, aides, concours, participation au capital, garanties… Ces solutions sont réservées aux moyennes et grandes entreprises

 

Proches et famille

Vous pouvez aussi faire appel à vos proches pour le financement de votre entreprise : don, participation au capital, prêt entre particuliers… Ces derniers peuvent intervenir de la création au développement de votre entreprise.

 

Pour conclure

Peu importe le type d’entreprise, son activité et son stade d’évolution. Entre financement externe et financement interne, un large panel de solutions existent pour vous aider à créer et développer votre entreprise. N’oubliez pas qu’il existe beaucoup d’aides réservées aux entreprises, en fonction de votre structure juridique (subventions directes, exonération d’impôts…). Tout est mis à votre disposition pour déployer votre projet ! Avant de pouvoir trouver les fonds nécessaires, il sera néanmoins primordial de réaliser votre business plan.

Vous souhaitez discuter du mode de financement le plus adapté à votre projet d’entreprise ? Contactez-nous dès maintenant !

Découvrez aussi...

Besoin d'aide pour la gestion de votre entreprise ?