Attractivité des carrières médicales : favoriser les parcours hybrides

Le régime de cumul d’activités applicable aux personnels médicaux occupant un emploi à temps incomplet est assoupli pour permettre à ceux qui exercent jusqu’à 90 % du temps en hôpital public de développer une activité privée lucrative. Celle-ci doit être déclarée au directeur de l’établissement dont le professionnel relève.

Par ailleurs, les conditions d’exercice d’une activité libérale intra-hospitalière sont assouplies : jusqu’à présent réservé aux praticiens hospitaliers à temps plein, ce type d’activité est désormais élargi aux praticiens hospitaliers en période probatoire ainsi qu’aux praticiens hospitaliers exerçant entre 80 % et 100 %. Pour finir, retenez que cette activité libérale peut être réalisée sur plusieurs sites au sein d’un groupement hospitalier de territoire.

Sources :

  • Rapport au Président de la République relatif à l’ordonnance n° 2021-292 du 17 mars 2021 visant à favoriser l’attractivité des carrières médicales hospitalières
  • Ordonnance n° 2021-292 du 17 mars 2021 visant à favoriser l’attractivité des carrières médicales hospitalières

Attractivité des carrières médicales : mêler public et privé © Copyright WebLex – 2021